Destruction des nids de chenilles processionnaires

Dernière modification le 13/01/2023 - 10:39

La chenille processionnaire du pin fait son retour dans nos jardins, soyez vigilants, elle est dangereuse pour les plantes mais aussi les hommes et les animaux. C’est la larve d’un papillon de nuit (le Thaumetopoea Pitycampa) qui colonise les pins maritimes, pins noir d’Autriche, pins sylvestres…

Campagne de destruction des nids de chenilles processionnaires

Comme chaque année, la Ville de Rungis a lancé une campagne de destruction des nids de chenilles processionnaires. Avec la météo plus clémente, les nids sont nombreux : ainsi, plus de 500 nids ont été détruits dans les pins et sapins de la Ville.

Les Rungissois ayant un pin ou un sapin dans leur jardin sont invités à se faire connaître auprès du CTM au 01 79 61 61 40 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin qu'une vérification sur la présence de nids de chenilles processionnaires soit faite.

Risques pour l’homme et les animaux

Les chenilles processionnaires sont recouvertes de poils urticants qui dispersés par le vent ou par contact direct peuvent provoquer une irritation ou des éruptions prurigineuses parfois accompagnés d’atteinte oculaires ou pulmonaires, voire des réactions allergiques plus graves telle que des œdèmes de Quincke ou des chocs anaphylactiques.
Dans le cas des animaux, si ces derniers lèchent ou touchent les chenilles, ils peuvent souffrir de divers symptômes, une action rapide du vétérinaire est vitale.

Moyens de lutte contre la chenille processionnaire du pin

Attention, avant toute intervention, et quelle que soit la méthode envisagée, ne prenez pas de risques inutiles. Protégez-vous à l’aide du port de combinaison, masque, lunettes, gants. Selon l’époque de l’année, les jardiniers de la Ville vous conseillent les moyens de lutte suivants :

•    Traitement biologique : appliquer un traitement à base d’une bactérie (bacillus thuringiensis) en septembre, octobre.
•    Lutte mécanique : couper et brûler les branches porteuses de nids de janvier à mars.
•    Piégeage par confusion sexuelle : utiliser des pièges à phéromones pour capturer les papillons mâles de la processionnaire de juin à septembre.
•    Lutte biologique : favoriser l’implantation des prédateurs à travers la pose d’un nichoir à mésange par exemple.

Plus d’informations sur https://chenilles-processionnaires.fr.

Prochainement

09 janvier 2023
09:00
Exposition Colonisation et propagande
08 février 2023
20:30
Conseil municipal
09 février 2023
20:30
Concert "Les courgettes enflammées"
10 février 2023
16:00
It's tea time - Comité de jumelage
10 février 2023
20:30
Cirque : Le Puits

Contactez nous


Carte intéractive

Formulaire de contact

Se rendre à Rungis

Hôtel de ville

5 rue Sainte-Geneviève
94150 Rungis
01 45 12 80 00
Du lundi au vendredi
de 9h à 12h - de 13h30 à 17h
Le mardi jusqu'à 19h*
Le samedi de 9h à 12h*
* Service vie citoyenne uniquement